Spring - Agence d'art contemporain

Fille du sud, Géraldine suivait avec entrain sa grand-mère maternelle, passionnée d’art, dans les musées parisiens. « J’avais 10 ans quand j’ai vécu mon premier choc artistique devant Les Nymphéas de Claude Monet, à l’Orangerie. Puis nouveau choc au musée d’Orsay, puis au Louvre. J’étais fascinée de découvrir l’immensité de notre patrimoine culturel. Cette passion naissante pour l’art ne m’a jamais quittée».

Après des études de droit et de management, Géraldine change de cap et revient à ses premières amours. Elle a alors 26 ans et parvient à se faire embaucher dans une galerie de Saint-Germain-des-Prés. La jeune femme s’épanouit dans le monde de l’art, mais elle constate rapidement que seuls les initiés poussent la porte de l’établissement. Géraldine ressent alors la nécessité de démocratiser l’accès à l’art contemporain.

Devenue maman de jumeaux et de retour dans le Sud, la jeune entrepreneuse crée avec son mari une agence digitale d’art contemporain nommée Spring, à l’image de la créativité et de l’énergie communicatives qui les animent. « Acheter une œuvre, ce n’est pas juste décorer son appartement ou faire un investissement financier, défend Géraldine. C’est aussi soutenir un artiste, construire le témoignage culturel d’une époque… »

À travers Spring, Géraldine permet désormais à un large public de découvrir, collectionner et soutenir les artistes de la jeune scène internationale. Un parcours de pionnière, dont sa grand-mère aurait certainement été fière.

Article d’Alice Khelifa /@alicekhelifa_
Crédit Photos : Spring agence d’art contemporain