La marque de décoration annécienne
Constelle Home

Le rendez-vous pour l’entretien est fixé un matin d’octobre à Aix-les-Bains, car les deux créatrices y réalisent un shooting pour la nouvelle collection de leur marque de décoration, Constelle Home. Les vues sur le lac sont magnifiques ! Je comprends pourquoi elles ont choisi ce lieu pour faire des photos. La villa est comme leur marque: douce, poétique et puissante à la fois. On s’y sent immédiatement enveloppé d’un nuage réconfortant, apaisant, et le savoir-faire évident mis au service de sa construction y est pour beaucoup. Constelle Home souhaite unir les gens, mettre à l’honneur l’artisanat ancestral, montrer que nous devons changer nos habitudes de consommation. Mais aussi que nous pouvons tous travailler ensemble malgré nos différences. Cette marque véhicule un message de paix, de respect, de tolérance et d’amour pour les belles matières et le savoir-faire.

Life Maker : Parlez-nous un peu de vous !
Audrey et Elise : Nous nous sommes rencontrées par le biais professionnel et très vite nous avons réalisé que nous avions beaucoup d’intérêts communs et un véritable appétit de vie. Nous avons toutes les deux le goût des créations singulières, du travail artisanal, de la culture des marques et de la bonne chère. Le voyage d’Audrey en Inde a créé une étincelle en partageant ces savoir-faire incroyables qui faisaient écho aux cinq ans d’Elise passés en Chine.

La production de masse a favorisé un formatage dû au cadencement et au volume demandé par les acheteurs européens de textile de masse. Nous avions le souhait de revaloriser les « makers », les faiseurs, en leur donnant un coup de lumière et en éduquant le consommateur au vrai prix, celui d’un travail bien réalisé, bien rétribué que cela soit en France ou ailleurs.

Life Maker : Elise, si tu devais définir Audrey en 4 mots, lesquels seraient-ils ?
Elise : Curieuse insatiable, travailleuse, passionnée, généreuse et solaire…
ça fait cinq mais pour les qualités, autant de ne pas compter.

Life Maker : Audrey, même question pour toi ?
Audrey : Généreuse, vaillante, audacieuse, inébranlable

Life Maker : A quel moment de vos vies, vous avez ressenti cette envie profonde qui pousse une personne à prendre part aux changements ? Avez-vous eu une prise de conscience, une intuition vous « chuchotant » à l’oreille : « tu peux toi aussi faire évoluer le monde et les méthodes de consommation » ? Audrey et Elise : Nous nous sommes interrogées sur notre style de vie et ce que nous gardions chez nous, ou dans nos armoires, déménagement après déménagement et crois-nous, nous avons beaucoup déménagé ! D’ailleurs, nous sommes particulièrement heureuses d’avoir posé nos valises ici, à Annecy, une bonne fois pour toutes. Ce choix est la suite logique de Constelle.

Chez Constelle, nous souhaitons que les pièces qui ont une histoire refassentdurablement leur entrée dans nos foyers. Nous souhaitons nous éloigner d’un tempo de collection pour que nous puissions remettre la créativité au centre et travailler avec des petites structures, plus artisanales donc aussi plus vulnérables mais avec un savoir-faire, qui très souvent se transmet de générations en générations. L’impression en blockprint a pratiquement disparu et est une vieille technique d’impression qui demande temps et dextérité, mais qui donne un aspect visuel unique pour plus de de mouvement et de sensibilité sur la matière.

Life Maker : Vous avez une véritable passion et un inlassable émerveillement pour l’artisanat et les savoir-faire millénaires, qu’est-ce qui vous fascine dans la transmission et l’utilisation de ces procédés ?
Audrey et Elise : Elise a vécu en Chine cinq ans créant un studio de design et développement pour créer des collections de lingerie à gros volumes. Le travail est complètement différent, le rythme également. Constelle s’inscrit à l’opposé de cette logique. Nous travaillons avec des artisans et des intermédiaires qui tous vivent de leur expertise. Nous collaborons sur la création en s’appuyant des techniques ancestrales tout en essayant d’y apporter quelque chose de contemporain qui puisse s’inscrire pour longtemps dans nos intérieurs

Nous adorons nous appuyer sur des procédés qui apportent une émotion et un visuel bien particulier. Dernièrement, nous avons travaillé sur un mode de tissage, l’Ikat, et travaillons en collaboration avec un atelier qui partage avec générosité les coulisses du mode de tissage et les potentielles déclinaisons possibles ou non. C’est ce dialogue passionné qui nous anime au-delà des nationalités, des religions et des mode de vie.

Nous adorons créer ce dialogue autour d’un produit qui soit le socle commun et qui symbolise le potentiel de chaque être humain à travailler ensemble. Dans un climat populiste où de toutes parts, nous sentons des fractures, nous y voyons une vraie mission que de valoriser des savoir-faire, des hommes et des femmes de France ou d’ailleurs, réunis autour d’une passion et d’un projet commun pour offrir de la décoration humaine, éthique, faite main, durable et vectrice d’émotion.

Life Maker : Constelle Home c’est aussi des dizaines d’artisans Indiens qui travaillent pour créer chaque collection. Cela leur permet de vivre décemment et de transmettre une partie de leur culture. Pouvez-vous nous parler d’eux ?
Audrey et Elise : Les personnes avec lesquelles nous travaillons sont quasiment toutes issues du commerce équitable ou bien ont des process de travail qui sont bien loin des modèles standardisés de production, car c’est l’homme qui est mis au centre du process et non plus la machine. Avant même d’étudier une potentielle collaboration, nous regardons cela en priorité.

Ensuite, comme depuis que nous avons commencé à travailler ensemble, il y a presque 10 ans, nous nous attelons à travailler sur la durée avec les personnes que nous sélectionnons. Pour chapeauter cela sur le terrain, il y a Sheela. Elle est le lien entre tous les artisans, du tisserand au brodeur en passant par l’atelier de sérigraphie et tous les autres.

par exemple d’une couverture sociale, ce qui est un luxe pour la plupart là-bas. Bien évidemment, dans nos rêves les plus fous, nous aimerions être capables de subvenir aux besoins de plus de monde, un peu à la manière des entreprises philanthropes (charity business) plus présentes aux US ou au UK.

Mais la route est encore longue.

Life Maker : Les Constellations nous semblent éternelles comme un repère immuable dans la nuit. Elles contrastent avec nos vies actuelles qui prônent la rapidité, la connectivité excessive, où l’on doit toujours faire plus, avoir plus pour, peut être  au final, n’avoir rien… A l’instar d’une constellation, la marque nous ramène à un rythme plus naturel car elle prend le temps qui lui est propre, pour réaliser chaque étape de production, sans succomber aux chimères de la production de masse. Constelle Home crée un lien éternel entre le passé grâce à l’utilisation de méthodes ancestrales, le présent car toutes les collections sont modernes, et le futur car c’est une marque qui est pensée pour durer dans le temps. Quelle place à cette notion de temps dans vos vies et dans le développement de votre marque ?
Audrey et Elise : Nous souhaitons prendre le temps de nous poser les bonnes questions pour être les plus cohérentes possibles sur notre mission. Valoriser le savoir-faire c’est valoriser l’humain, et c’est tout ce qui nous importe. C’est une façon assumée de penser que seul le temps long peut permettre cette approche. Créer des pièces durables qui pérennisent des savoir-faire axés sur le fait main avec une empreinte créative forte, c’est accepter que les choses puissent être parfois plus compliquées mais c’est surtout apprécier cet engagement qui prône avant tout l’émerveillement. Les rythmes effrénés qui essayent de s’imposer à nous ne permettent plus cette contemplation qui est la base de l’émerveillement et du respect de l’autre et de son travail.

Life Maker : Avez-vous une de vos créations
que vous préférez ? Audrey et Elise : Nous adorons les plaids en velours car ils sont moelleux, enveloppants et parfaits pour l’hiver pour passer de la chambre au canapé et la face coton permet un autre usage au printemps comme une petite couverture légère qui vient remplacer la couette. Ils sont un mix des matières comme un mix des savoir-faire. De nombreuses personnes travaillent dessus apportant chacun son savoir-faire sur une des deux faces, c’est un exemple parfait d’un projet commun qui prend la forme de quelque chose de beau que l’on a envie de garder et de raconter.

Life Maker : Des projets, des nouveautés pour 2021 ?
Audrey et Elise : Beaucoup de projets : des pop-ups, ouvertures de boutiques, une belle collaboration, des recherches de savoir-faire que nous pouvons pérenniser un peu partout, des allers-retours en Inde dès que possible mais aussi beaucoup d’échanges avec notre communauté qui nous apportent beaucoup de perspectives et de bonnes idées.

www.constelle-home.com

D'autres articles qui pourraient vous intéresser !