La découverte Pop Culture du mois :

Ichon artiste caméléon !

A l’écoute de son tout premier album solo, un constat s’impose : le Bon Gamin a bien grandi, et semble enfin s’assumer. Tout aussi mélancolique qu’intimiste, « Pour de Vrai » le titre de son nouvel album est sans conteste l’une des pépites auditives de cette rentrée 2020. Analyse.

Caméléon : Reptile proche du lézard qui change de couleur pour se fondre dans son environnement.

Quatre ans ont défilé depuis #FDP, titre rap oppressant du natif de Montreuil. C’est durant cette période qu’Ichon a entamé une mue artistique qui s’est achevée le 11 septembre, jour de son anniversaire. Les couplets rap ont laissé place au chant, les textes quant à eux, sont davantage introspectifs : Yann a maintenant 30 ans, et « Pour de Vrai » est né. Premier single de cette nouvelle ère paru en avril dernier, « Passe le Message » donnait déjà le ton relatif quant au tournant qu’allait prendre l’univers d’Ichon : voix solaire, prod’ rythmée au synthé façon Tyler the Creator et mood garanti 100% onirique.

Entièrement façonné par les alchimistes sonores que sont PH Trigano et Crayon (à l’exception de la piste 5, le Kaytranadesque Noir ou Blanc co-produit par Lewis OfMan) le disque propose 15 titres à l’instrumentale soignée.

La majorité des morceaux sont remplis de spleen, comme l’excellent « SOS », dont la composition planante tranche radicalement avec des lyrics à la morosité assumée.

« La vie, c’est pas tout noir, tout blanc, j’serai pas mort à 27 ans » s’exclame Ichon dans « 911 », titre mélancolique dans la verve du reste des sons et dont un magnifique clip vient de sortir. Vous l’aurez compris, le fil conducteur de l’album réside dans une introspection de l’artiste, avec ses questionnements sur la vie, l’amour et la mort.

On attendait Ichon au tournant avec ce projet, force est de constater que sa métamorphose musicale s’avère être une franche réussite !

C’est à vous maintenant de le découvrir :

Article de François Graz / @highdillon

D'autres découvertes...